Les origines de l'E.N.M

  

 

 

Pour comprendre la conception de l' Equilibrage Neuro-Musculaire (E.N.M), il faut se pencher sur le parcours de son créateur : François SOULIER. Après avoir été diplômé de kinésithérapie en 1973 (France), SOULIER fait le constat d'échecs courants pour soulager ses patients des nombreuses pathologies complexes qu'il rencontre dans l'exercice quotidien de son métier. Ne le supportant pas, il prend son baluchon et part en quête de ce savoir qui lui manque. Ce chercheur ira aux quatre coins du globe chercher... sans à priori, sans préjugés, celles et ceux qui peuvent lui enseigner leurs découvertes. Aussi minimes soient-elles il en tient compte, il suit tous les stages qui lui sont proposés, assiste à toutes les conférences, lit tous les articles scientifiques qu'il peut trouver. Le bouche à oreilles le conduit vers les personnes possédant ce complément d'information qui lui manque. Puis, suite à une soudaine douleur dorsale et à sa grande curiosité concernant une chiropracticienne utilisant un "stylo" pour soigner", il se rendit chez cette dernière (Nouvelle Calédonie). C'est là qu'il découvrit l'Activator Méthods Chiropractic Technic. Attiré par les bienfaits thérapeutiques de cette technique, il suivit la formation aux Etats-Unis pour en être diplômé. Vingt-cinq ans plus tard, de retour en France, il constate avec bonheur l'efficacité de ces techniques sur ses patients, et entreprend de synthétiser toute son expérience qui devient "La Méthode SOULIER".

 

Dérangé par la puissance de l'Activator (répondant à la philosophie chiropracticienne), Soulier modifia l'appareil pour ne garder qu'une puissance suffisante, ceci dans l'idée de conserver les réflexes générés par l'impact de la stimulation-pression tout en réduisant ce mini trust qu'il juge inutilement fort et désagréable. Une autre avancée dans la conception de l'E.N.M fut la formation de Soulier à la méthode Moneyron. C'est une technique réflexe ayant la particularité de soigner debout afin de stimuler le système postural fin. Marqué par l'évidence de ce raisonnement, il incorpora ce principe à sa méthode : utiliser l'équilibrateur en position debout. La méthode Soulier est dispensée dans plusieurs pays d'Europe, et implantée dans les grandes écoles de physiothérapie au Brésil où elle fait l'objet de nombreuses études dirigées par des spécialistes cliniciens.

 

La plupart des auteurs abordant les thérapies manuelles mettent en évidence le fait que l'on ne peut dissocier le système locomoteur du système neurologique. Pour Soulier, il parait évident d'équilibrer la trophicité des muscles en s'adressant au système neurologique. Quant au système osseux, son intérêt est surtout d'ordre proprioceptif dans l'E.N.M. On retiendra surtout que "ce sont les muscles qui font jouer les os et non l'inverse" (R.Perronneaud Ferré).

 

 

 

 

Cliquez-moi 

  • Twitter Clean
  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now